Haut de page

Nickel chimique au ptfe (niptef)

Le NiPtef est une couche composée de nickelage chimique Kanigen® en tant que matière de support, suivie d’une couche de co-déposition de nickel chimique et de PTFE.

Ce procédé donne aux pièces traitées des propriétés spécifiques et fonctionnelles : couche dur, autolubrifiante et hydrophobe.

Nos solutions

couche dur, autolubrifiante et hydrophobe

Réduction de la friction

Couche dure, autolubrifiante et hydrophobe.

dureté du traitement au PTFE

Résistant à l'usure

La dureté de la couche peut être augmentée par un traitement thermique.

répartition homogène du PTFE dans le dépôt NiPtef

Couche co-déposée

Le NiPtef est une couche composée de nickel chimique Kanigen® suivie d’une couche de co-déposition de nickel chimique et de PTFE.

Lors du processus de dépôt de la couche NiPtef, des particules de PTFE, qui ont un diamètre de 0,2 à 0,3 µm, sont imbriquées dans la couche de nickel chimique de façon homogène.

En imbriquant un lubrifiant sec, le PTFE, dans la combinaison Nickel-Phosphore, les couches de nickel chimique au PTFE constituent une excellente alternative pour aborder le problème d'usure et de friction. Avec des valeurs de l’ordre de 0,05, le PTFE a un coefficient de friction très faible. Contrairement aux dépôts synergétiques au PTFE, le coéfficient de friction reste constant en cas d'usure de la couche, grâce à la répartition homogène du PTFE dans le dépôt NiPtef.

Les matières traitées

Le procédé de nickelage chimique permet de traiter quasi toutes les matières utilisées par l’industrie. Les principaux matériaux traités par Kanigen Group sont : aciers de construction, aciers alliés, inoxydables, fontes, alliages d'aluminium, cuivreux, ... et également des matières spéciales comme l'argent (Ag), INVAR, 17-4PH, ...

Ces dernières années, nous nous sommes particulièrement spécialisés dans le traitement des aluminiums, toutes nuances confondues : non seulement les séries 1000, 2000, 3000, 5000, 6000 et 7000 mais également les aluminiums coulés et injectés, à l’exception des alliages ZAMAK.

Les traitements se font au tonneau et à l’attache.

protection anticorrosion

Résistance à la corrosion

Le dépôt de nickel chimique et de PTFE est une couche de dispersion à caractère poreuse.

C’est la couche de nickel chimique Kanigen®, qui comme sous-couche, sert à la protection anticorrosion et l’épaisseur est définie par la spécification client. L'effet secondaire du caractère hydrophobe du PTFE renforce cette propriété.

Taux de PTFE propriétés techniques

Propriétés techniques

  • Taux de PTFE  min. 20V%
  • Coéfficient de friction :
  Non lubrifié Lubrifié
Acier vs acier grip 0,20
NiPtef vs acier 0,15 -
NiPtef vs Kanigen® 0,10 -
NiPtef vs NiPtef 0,05 -
  • Dureté
    • comme déposé  350HV0,1*
    • dureté après t.t.  550HV0,1*
      * dureté mixte (Vickers et Shore) mesurée en HV0,1 sur plaque témoin traitée de 50 µm de NiPtef.
  • Couche anti-adhérente

L’énergie de dépouille d’une couche de nickel chimique au PTFE, avec environ 20 à 30 V% de PTFE, monte à 18,6 mN/m. Il en résulte que les pièces traitées au NiPtef disposent de très bonnes propriétés anti-adhérentes.

Normes d'applications

Ces traitements sont exécutés selon la norme européenne ISO4527 ou plus spécifiquement selon la norme AMS2454.

 Sur demande, d'autres normes peuvent être suivies.

Get inspired by electroless nickel

rondelles de transmission de véhicules industriels
minimaliser le coéficient de frottement
substrat en argent, cuivre ou aluminium
propriétés non-collantes
appliqué à l'attache pour éviter les chocs
aciers inoxydables pour éviter le grippage

Téléchargez nos fiches techniques

Oui, je souhaite obtenir plus d'infos sur les solutions techniques de Kanigen Group

Je télécharge

Telechargez nos fiches techniques
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de données personnelles à des fins statistiques d'information relatives à la navigation. Voir la politique de confidentialité pour plus d'informations.